Abonnez-vous au flux RSS des nouveautés Flux RSS

  • Ajouter à NetVibes
  • Ajouter à Yahoo
  • Ajouter à Windows Live

L’État-nation, une idée et une réalité dépassées ?

 

L’État-nation, une idée et une réalité dépassées ? De Joël GAUBERT - Editions M-Editer

Feuilleter…

De Joël GAUBERT

 

Editions M-Editer - Collection : Livre'L - décembre 2015

  • Livre papier

    4,50 €4,28 €(-5%)
  • eBook [PDF]

    2,95 €2,80 €(-5%)
  • Livre papier + eBook [PDF]

    7,45 € 5,63 €
Formats disponibles →  Format PDF
 
 

Présentation

Présentation de l'éditeur : Joël Gaubert nous propose, ici, une réflexion instruite et critique sur cette institution politique qu'est l'État-nation, dont la nature, la fonction et la valeur semblent, aujourd'hui, se dissoudre dans l'idée dite "plus moderne" de communauté.
Une refondation de cette institution du pouvoir démocratique des peuples pourrait-elle éviter le double écueil, d’une part, du repli sur soi au profit d'un État-nation isolationniste arcbouté sur son principe de souveraineté du peuple - mettant alors à mal le projet de la construction européenne - et, d’autre part, d’un État-nation instrumentalisé, voire, tout simplement, supprimé, au profit d’institutions supranationales omnipotentes réalisant un projet fédéral sur lequel les peuples n’auraient plus aucun pouvoir ?
La réflexion ici menée ouvre une voie originale non seulement possible mais indispensable à nos sociétés politiques contemporaines, harcelées par toutes les tentatives de repli identitaire ou de destitution politique de la sphère publique au profit de sociétés privées postnationales réduisant le politique lui-même à un simple instrument d'un marché en voie de mondialisation finale.

Quatrième de couverture : La transformation historique progressive de la nation ethno-sociologique en État-nation éthico-politique depuis le siècle des Lumières jusqu'à sa figure contemporaine démocratique et républicaine a-t-elle satisfait à la belle promesse d'une vie plus libre, égale et fraternelle, sur le double plan intranational et international pour ce qui est de l'établissement d'une paix universelle ? Ne faut-il pas constater son échec historique pour lui intenter un procès en inefficacité technique et même en illégitimité éthique au vu des maux que l'État-nation non seulement n'a pas su ou pu empêcher, mais aussi de ceux auxquels il a lui-même participé, comme le colonialisme, les guerres mondiales, la domination totalitaire, l'extermination génocidaire et, maintenant, l'impérialisme et le terrorisme planétaires ? L'État-nation serait-il donc une idée et une réalité dépassées dans le double contexte actuel de la globalisation/mondialisation et de la construction de l'Europe, notamment ?

Sommaire

 I - FONDATION DE L'ÉTAT-NATION COMME CORPS POLITIQUE                  

II - DÉFONDATION (LIQUIDATION) DE L'ÉTAT-NATION COMME CORPS POLITIQUE

III - POUR UNE REFONDATION DU CORPS POLITIQUE NATIONAL RÉPUBLICAIN/DÉMOCRATIQUE

                                 

Envoyez-le en cadeau !

Supports disponibles

  • Livre papier

    format 110 x 180, 40 pages, Noir & blancEn stock
  • eBook [PDF]

    Pdf PDF (L’État-nation, une idée et une réalité dépassées ?), format 110 x 180, 44 pages
    A télécharger après achat
  • Caractéristiques

Référencer ce produit sur votre site

→ Copier en mémoire :
 
Tous les auteurs M-Éditer à voir et ... :

...

Kakemono_mediter_tt_petit