Abonnez-vous au flux RSS des nouveautés Flux RSS

  • Ajouter à NetVibes
  • Ajouter à Yahoo
  • Ajouter à Windows Live

L__tranger_est-il_un_autre_que_moi___jacques_ricot__editions_m-editer__chaubu_regular

L'étranger est-il un autre que moi ?, Jacques Ricot

À une question philosophique, fournir les éléments de sa solution en trois minutes et demie! L’exercice pour le philosophe n’est pas sans péril. Mais parce que Jacques Ricot croit en la parole concise, il relève ici le défi.

Presse - Publiée il y a environ un mois
 

Présentation : Si l’on interroge les grands textes fondateurs de la culture occidentale, les textes grecs et bibliques, l’on découvre que l’étranger source de crainte est aussi sacré. En grec, xénos, signifie aussi bien l’étranger que l’hôte. La leçon est profonde : l’étranger est celui qui doit être accueilli. Il est autre que moi mais aussi un autre moi. En latin, hostis, c’est l’hôte, celui que l’on accueille, mais c’est aussi l’hostile, celui que l’on redoute comme un ennemi. Raison de plus pour surmonter le réflexe d’hostilité en geste d’hospitalité.

 

Feuilleter le livret de présentation du coffret 2 CDs audio  .../...

 L'étranger est-il un autre que moi ?, Jacques Ricot

 

En savoir plus sur l'auteur Jacques Ricot .../...

 

Aller plus loin :

- Th. De Koninck, La nouvelle ignorance et le problème de la culture, 1999, PUF, p. 153-155.

- J. Kristeva, Étrangers à nous-mêmes, Gallimard, 1991.

- J. Ricot, Étude sur l’humain et l’inhumain, Pleins Feux, 2004, p. 61-99.

 

Illustration ©Chaunu

_____________________________________________

 

Actualités philosophiques et éditoriales

Abonnement au flux RSS des actualités