Abonnez-vous au flux RSS des nouveautés Flux RSS

  • Ajouter à NetVibes
  • Ajouter à Yahoo
  • Ajouter à Windows Live

Imb_cile_regular

Imbécile et heureux ou lucide et malheureux ?, Jacques RICOT

Chaque semaine une nouvelle question philosophique ! 3'30" ;-) En partenariat avec Ouest-France, les Éditions Frémeaux&Associés et Radio Fidélité.

Publiée il y a plus de 2 ans
 

Qu’est-ce que la philosophie doit rechercher prioritairement, le bonheur ou la vérité ? Le bonheur au risque de l’aveuglement ou la lucidité au risque du malheur ? Si l’on trouve son bonheur dans l’illusion et dans l’erreur il est sans importance d’être considéré comme imbécile heureux. Un texte de la sagesse biblique, L’Ecclésiaste, affirme que «plus on a de science, plus on a de tourments». Mais sans doute convient-il d’examiner la question autrement : l’imbécile heureux, en s’amputant de la partie raisonnable et rationnelle de son être, ne connaît pas un bonheur pleinement humain. Et sans doute faudra-t-il alors renoncer au bonheur illusoirement sans limites promis seulement à ceux qui oublient leur essence d’homme.
Ecouter : http://jactiv.ouest-france.fr/job-formation/se-former/4-coin-philo-imbecile-heureux-lucide-malheureux-40020
Pour aller plus loin :
- Auteur de la chronique : Jacques Ricot

http://m-editer.izibookstore.com/auteur/4/Jacques%20RICOT
- Textes de référence : Kant, Fondements de la métaphysique des mœurs, IIe section.
- Bibliographie : J. Ricot et al., Le bonheur, quel intérêt ?, M-Editer, 2008
(Source : site Jactiv du journal Ouest-France Licences : Editions Frémeaux, Editions M-Editer)

 

Actualités philosophiques et éditoriales

Abonnement au flux RSS des actualités