Abonnez-vous au flux RSS des nouveautés Flux RSS

  • Ajouter à NetVibes
  • Ajouter à Yahoo
  • Ajouter à Windows Live

Chose_regular

L'homme, chose ou conscience ?

Chaque semaine une nouvelle question philosophique ! 3'30" ;-) En partenariat avec Ouest-France, les Éditions Frémeaux&Associés et Radio Fidélité.

Presse - Publiée il y a plus de 4 ans
 

Présentation : C’est à Sartre que l’on doit une exploration philosophique et non simplement psychologique de la mauvaise foi. Pour faire entrer dans la subtilité de l’analyse des mécanismes de la conscience qui se dissimule à elle-même sa liberté et son angoisse, Sartre choisit de déployer sa pensée à partir d’exemples dont le plus célèbre est celui du garçon de café. Celui-ci, s’il oublie qu’il « joue » à être un garçon de café, finit par croire qu’il « est » un garçon de café. C’est-à-dire qu’il se laisse pétrifier dans une essence. Ainsi devient-il une « chose » et non plus une « conscience » cherchant à fuir le vertige de sa liberté.
Ecouter : .../...

Pour aller plus loin :
- J. P. Sartre, L’Être et le néant, Première partie, chap. II, II., 1943.
- M. Wetzel, Sartre, La mauvaise foi, Hatier, 1985.
- M. Magnant, Vivre en vérité ? Essai sur l’idée d’authenticité, Pleins Feux, 2002.
- SARTRE - L'existentialisme athée et à propos des lâches et des salauds, Caroline BAUDOUIN
https://www.youtube.com/watch?v=V0z2Fblty9E
- SARTRE - De l'authenticité ou comment devenir soi-même ?, Caroline BAUDOUIN
https://www.youtube.com/watch?v=X1kbAmMnmig
 
Auteur de la chronique : Jacques Ricot
(Source : site Jactiv du journal Ouest-France Licences : Editions Frémeaux, Editions M-Editer)

 

Actualités philosophiques et éditoriales

Abonnement au flux RSS des actualités